Environnement

Protection des fenêtres pour réduire la facture d’électricité

Ces derniers jours, on a beaucoup parlé de la politique énergétique et des décisions que les grandes compagnies d’électricité et les différents gouvernements européens prennent pour gérer l’augmentation de la demande sur l’ensemble du continent.

En tant qu’utilisateurs, nous avons souvent le sentiment de ne rien pouvoir faire pour éviter l’augmentation de la facture énergétique. Nous nous sentons impuissants et devons évaluer les actions visant à réduire la consommation.

L’une des actions fondamentales à entreprendre pour rendre un logement aussi efficace que possible est la protection des fenêtres, qui sont le passage principal de la maison par lequel la chaleur s’échappe en hiver et la fraîcheur en été.

À l’heure où le concept de logement passif commence à se populariser, tout le monde semble déjà comprendre que la réduction au minimum des ponts thermiques peut, en fonction d’une multitude de facteurs, permettre d’économiser jusqu’à 90 % d’énergie.

 

Et, bien que la réalité soit très éloignée de ce chiffre, qui ne peut être attribué qu’à une architecture développée à partir des fondations avec une philosophie passivhaus, selon l’Organisation espagnole des consommateurs et des usagers, entre 25 et 30 % des dépenses énergétiques en climatisation et chauffage pourraient être évitées avec une protection correcte des fenêtres.

De cette façon, et sachant que le coût moyen de l’électricité dans une famille espagnole de quatre personnes est de 840 euros par an, l’économie serait fixée à 252 euros, pour ensuite payer le montant approximatif de 588 euros en faisant en sorte que les fenêtres aient une transmission thermique de 1 W/m².

Cette somme peut être encore plus basse si, en plus des stores et des rideaux, des systèmes d’isolation thermique sont installés sur la façade pour la protéger des rayons directs du soleil, comme les lames brise-soleil ou les stores Saxun.

Des systèmes conçus pour améliorer la qualité de vie des utilisateurs et gagner en confort tout en réduisant la très redoutée facture d’électricité.